dimanche 16 février 2014

LES ÉDITIONS DE LA CANOPÉE




THIERRY LE SAEC
LE LIVRE D’ARTISTE, UN ESPACE DE DIALOGUE ET DE LIBERTE


L’illustration, gravure, peinture, photographie, images numériques ou virtuelles ou toute autre technique, doit d’abord s’inscrire dans un dialogue vivant avec le texte. Comme le dit justement Yves Peyré Voir et lire peuvent se fondre en un seul et même acte, mouvement profond du regard qui embrasse cosmogoniquement deux ordres de la réalité pour susciter une entité seconde. (Y. Peyré Peinture et poésie, le dialogue par le livre. Editions Gallimard. 2001.)
Ce dialogue peut être fait de connivence, de sensualité mais aussi il peut être rude, violent et perturbateur. Image et écrit, aucun asservissement  de l’un à l’autre. Ce qui me passionne dans le livre d’artiste, est la recherche de ce 3èm corps qui serait le lieu même du livre, plus tout à fait le corps du peintre ni celui du poète ou de l’écrivain, un corps autonome qui revendiquerait sa place et la nécessité de sa présence. Une effraction créatrice dans l’intimité de chacun des protagonistes pour faire surgir l’espace du livre.

C’est à cette exigence que j’ai tenté de répondre en complicité avec les auteurs qui ont bien voulu m’accompagner. ( A. JEGOU, E. ROUGE - C. JULIET - B. NOEL - D. SAMPIERO -  M. BENHAMOU – D. KAY – P. TORREILLES – GUILLEVIC – L. DEGROTTE – P. KEINEG – J. GAUCHERON – P. MAGNENAT – D. SALLENAVE­ – JEAN-PAUL MICHEL – FRANÇOIS RANNOU – ANTOINE GRAZIANI  ­– ISABELLE GARRON – FABIENNE COURTADE – PIERRE CHAPPUIS, ISHASHI OKUYAMA,  MICHEL COLLOT, HENRI DROGUET, DENISE LE DANTEC, PAUL LOUIS ROSSI, GÉRARD FARASSE, JEAN-PIERRE CHEVAIS, LAURINE ROUSSELET…).







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire